Brahim Chammar, Directeur général délégué de Fenie Brossette : « Nous avons décidé d’investir dans deux secteurs »

A l’instar des entreprises du secteur du BTP, le groupe Fenie Brossette a été exposé à une situation particulière marquée par la crise sanitaire. Malgré tout, cet acteur majeur sur le marché marocain a pu tirer son épingle du jeu. Mieux encore, il a saisi l’occasion pour initier de nouveaux projets de développement. Les explications de son directeur général délégué, Brahim Chamar. 

Challenge : Quelles sont les nouvelles activités sur lesquelles mise le groupe pour la diversification de ses sources de revenus et comment seront-elles déployés dans les années à venir ?   

Brahim Chammar:Fenie Brossette est une société qui opère depuis plus de 90 ans sur plusieurs secteurs d’activité et a toujours su au fil de ces années, accompagner et participer dans les grands projets de développement du Royaume.  C’est dans cette même perspective, que s’inscrivent nos nouveaux projets de développement. Ainsi, et conformément aux orientations stratégiques du pays et les différents programmes de développement lancés dans les secteurs des énergies renouvelables, et de l’eau à travers le Programme Prioritaire National d’Approvisionnement en Eau Potable et en irrigation 2020-2027, que l’entreprise a décidé d’investir dans ces deux secteurs et de compléter son offre avec l’intégration de nouvelles solutions innovantes dans le créneau de l’énergie solaire photovoltaïque et dans le traitement de l’eau. 

Lire aussi| Aubergines : les États-Unis songent au Maroc pour l’import

Challenge : La réduction aussi inattendue que substantielle de la dette du groupe intervient dans un contexte où vos concurrents ont vu plutôt leur dette s’accroître ! Comment la société a-t-elle pu réaliser cela en faisant face aux répercussions de la crise sanitaire?

Brahim Chammar : Notre entreprise a été exposée comme toutes les autres sociétés du secteur à une situation particulière marquée par la crise sanitaire. Grâce aux efforts et l’engagement de toutes nos équipes, nous avons pu faire face aux défis opérationnels et financiers qui se sont dressés sur notre route, en assurant la continuité de la production, la réalisation de nos projets, voire dans certains cas spécifiques accélérer et augmenter la cadence de nos livraisons pour les clients qui opèrent dans certains secteurs stratégiques. 

Nous avons également dans cette période, donné la priorité à la maîtrise de notre besoin en fonds de roulement, ce qui a permis de baisser le niveau d’endettement de la société et surtout de prouver toute la résilience et la capacité de Fenie Brossette à sortir de cette crise encore plus forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *