CLIMAT: D’ICI 2050, LE NOMBRE DE DÉPLACÉS INTERNES POURRAIT ATTEINDRE 216 MILLIONS (BANQUE MONDIALE)

Le changement climatique

Le changement climatique, devenu un facteur de migration de plus en plus important, pourrait contraindre 216 millions de personnes dans six régions du monde à se déplacer à l’intérieur de leur pays d’ici 2050, estime la Banque mondiale dans un rapport publié lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *