Le Maroc se lance dans le recyclage des avions

Recycler les avions. C’est le nouveau projet de l’Office national des aéroports (ONDA). L’Office a lancé un appel d’offres international ouvert jusqu’au 8 juin 2021, pour la construction et l’exploitation d’un centre de stockage, de démontage et de recyclage des avions à la retraite. Le partenaire choisi disposera d’un contrat de 10 ans renouvelables pour assurer la gestion de ce futur cimetière d’aéronefs, qui sera érigé sur une superficie de 10 ha au niveau de l’aéroport d’Oujda-Angad, qui pourrait être étendue à 54 ha


Le recyclage des avions est devenu un business florissant dans plusieurs pays, notamment en Europe, en Amérique du Nord, en Israël et en Australie, qui concentrent une bonne partie de ce marché international. Une belle alternative pour redonner une seconde vie aux avions de ligne commerciaux dont le fonctionnement ne dépasse pas souvent 50 ans.


Ces cimetières d’avions permettent aussi de réduire le coût de stockage des avions momentanément retirés jusqu’à leur mise en service, loin des tarifs pratiqués dans un parking d’aéroport. Un bon filon d’ailleurs dans ce contexte de crise sanitaire qui a cloué au sol les flottes de compagnies aèriennes et surtout lourdement affecté le secteur aérien avec des pertes de plus de 84 milliards en 2020, selon l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *