L’hydrogène vert, une réelle opportunité à saisir pour accélérer le développement économique du Royaume et du Continent

Marrakech, le 22 juin 2022 (MAP) – L’hydrogène vert représente une réelle opportunité à saisir pour accélérer le développement économique du Maroc et du continent africain, a souligné mercredi à Marrakech, le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), M. Chakib Alj.

Intervenant lors d’une plénière sous le thème « Économie et opportunités d’investissement : L’économie Power-to-X, déclencheur d’une nouvelle Union UE-Afrique ? » organisée dans le cadre de la 2ème édition du « World Power-to-X Summit », M. Alj a mis l’accent sur la nécessité d’anticiper et de mettre en place des mécanismes adéquats et innovants pour que le Royaume profite pleinement du « Power to X ».

Tout en relevant l’importance de cet événement d’envergure traitant d’un sujet d’actualité et d’avenir, à fort enjeu national et international, il a rappelé que le Maroc, sous le Leadership Visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, s’est engagé, très tôt, dans la voie du développement durable et a entrepris de nombreux chantiers structurants pour opérer sa transition énergétique et écologique dans l’objectif d’atteindre 52% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique national d’ici 2030.

Tout en se félicitant que les efforts fournis par le Royaume, dans ce sens, soient salués à l’échelle mondiale et le placent en tant que leader africain en la matière, M. Alj, a fait savoir que la décarbonation de l’industrie est aujourd’hui une priorité pour les opérateurs économiques, en raison de l’entrée en vigueur du mécanisme d’ajustement carbone aux frontières européennes, mais également au vu de la forte augmentation que connaissent récemment les prix des énergies fossiles.

« Pour réussir cette décarbonation, nous sommes conscients que le recours aux énergies renouvelables est certes nécessaire, mais n’est pas suffisant », a-t-il dit, relevant que les technologies liées au Power to X, parmi lesquelles l’hydrogène vert, se présentent aujourd’hui comme des alternatives fiables permettant de réduire l’usage du gaz et de la combustion et de résoudre le problème de stockage des énergies renouvelables.

Dans ce contexte, il a souligné que le potentiel du Maroc en énergies renouvelables, sa proximité géographique du Continent européen, ainsi que son ancrage fort au sein de l’Afrique, sont autant d’atouts permettant au Royaume de devenir un acteur majeur et incontournable dans la production de molécules vertes, relevant que la demande croissante pour ces nouveaux composants sans émissions de carbone en font une véritable industrie du futur.

Tout en rappelant que le Maroc est placé par le World Energy Council Germany, comme l’un des cinq pays à plus fort potentiel pour la production et l’exportation de molécules vertes (ammoniac, méthanol, etc.), M. Alj a estimé que le Royaume pourrait capter jusqu’à 4 % du marché mondial de l’hydrogène, soit près de 3 milliards de dollars.

« Cette filière offrira aussi à notre pays, à l’horizon 2030 et au-delà, un potentiel formidable de création de valeur et d’emplois », a-t-il ajouté.

L’hydrogène vert, en tant que source d’énergie propre et renouvelable, permettrait à la fois à l’Union européenne et à l’Union africaine d’atteindre les objectifs spécifiés respectivement dans le Green Deal européen et l’Agenda 2063, a-t-il précisé, relevant que cette nouvelle ressource se présente comme vitale pour l’Afrique afin qu’elle puisse offrir à sa population, des services énergétiques performants et fiables, en faveur d’un développement économique soutenu, d’une intégration régionale fortement ancrée et de l’industrialisation des pays du Continent.

L’hydrogène vert pourrait aussi devenir un important produit d’exportation de l’Afrique vers l’Europe, afin de substituer les énergies fossiles et achever la transition énergétique, a-t-il conclu.

Organisée par l’IRESEN, la deuxième édition du Sommet « World Power-to-X Summit » (PTX22) a pour objectif de discuter des stratégies innovantes dans le domaine de l’hydrogène vert et de sceller des partenariats pour une nouvelle ère énergétique propre.

Le « World Power-to-X Summit » se profile comme une plateforme de discussion autour de la nouvelle ère d’énergie propre basée sur l’hydrogène vert, avec l’unique souci d’agréger les efforts et d’apporter des réponses concrètes aux différents défis liés au développement des nouvelles énergies dans le Royaume.

Source : CGEM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *